Système national d’information sur l’utilisation des médicaments prescrits

Le Système national d’information sur l’utilisation des médicaments prescrits (SNIUMP) est une initiative de recherche établie en septembre 2001 par les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de la Santé. Il s’agit d’un partenariat entre le CEPMB et l’Institut canadien d’information sur la santé.

Il vise à fournir aux décideurs et aux gestionnaires des régimes publics d’assurance-médicaments des analyses critiques des tendances relatives aux prix, à l’utilisation et aux coûts des médicaments, afin de s’assurer que le système canadien des soins de santé a accès à des renseignements exhaustifs et précis sur l’utilisation des médicaments d’ordonnance et sur les facteurs à l’origine des pressions sur les coûts.

Base de données du SNIUMP

La base de données du SNIUMP contient des données pancanadiennes sur les régimes publics d’assurance-médicaments. Ces dernières comprennent des données au niveau des demandes de remboursement relatives aux ordonnances recueillies auprès de programmes de prestations pharmaceutiques financés par le public, ainsi que des données relatives aux formulaires, des renseignements sur les produits médicamenteux et de l’information sur les politiques des régimes publics d’assurance-médicaments.

Comité consultatif du SNIUMP

Le CEPMB réalise ses activités de rapport au chapitre du SNIUMP sous la direction du Comité consultatif du SNIUMP. Le Comité fournit conseils et soutien au CEPMB dans le cadre de l’établissement de priorités de recherche, de l’élaboration de méthodes de recherche et de l’interprétation de résultats analytiques.

Le Comité consultatif est composé de représentants des régimes publics d’assurance-médicaments de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba, de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-Prince-Édouard, de Terre-Neuve-et-Labrador, du Yukon et de Santé Canada. Il comprend également des observateurs de l’Institut canadien d’information sur la santé, de l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé, du Ministère de la Santé et des Services sociaux, Québec, et du Bureau de l'Alliance pancanadienne pharmaceutique.

Date de modification :